Règlement d'ordre intérieur

1. COMPORTEMENT GENERAL DE NOS ELEVES


En toute circonstance, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de l’école (piscine, classes vertes, visites, voyage, …), les élèves doivent avoir une tenue correcte et une attitude respectueuse de l’environnement, des personnes et des biens.

Un aspect physique propre, simple et classique est recommandé. Les excentricités ne sont pas admises dans l’école et seront sanctionnées.

Les jupes et shorts "très" courts ainsi que les blouses découvrant le nombril ne sont pas admis pour les filles. Les tenues "trop" estivales sont à garder pour la maison. Par sécurité, il est demandé de porter des chaussures adéquates au jeu. Un habillement simple et classique est recommandé pour tous.

Les coiffures "crêtes" ou cheveux très courts avec rainures en tout genre ne sont pas admises non plus. Les coupes mêlant cheveux courts et cheveux longs sont également à proscrire. Les mèches de couleur sont interdites.

Eviter les boucles d’oreilles dans la mesure du possible pour des raisons de sécurité. Pas de maquillage, de faux ongles et de vernis. Les tatouages (autocollants ou autres) et piercings ne sont pas autorisés. Les lunettes de soleil ne sont pas autorisées pour les élèves.

Le port de la casquette, du bonnet ou de la capuche du sweet-shirt est proscrit à l'intérieur de l'établissement. Le port classique de la casquette est autorisé dans la cour de récréation (pas de chapeau).

Toute violence, verbale ou physique exercée sur un autre élève ou sur un membre de l’équipe éducative, sera sanctionnée (voir les sanctions, ci-après). Le vol sera sévèrement puni.

L’école décline toute responsabilité en cas de détérioration, de vol ou de perte d’objets de valeur, de vêtements, d’argent ou de cartables. Que ce soit au sein de l’établissement ou lors de sorties pédagogiques.

Les MP3-4, jeux vidéos, IPOD, gadgets, jeux qui sont strictement interdits ainsi que tout objet pouvant porter atteinte à l’intégrité physique d’autrui ainsi que toute autre chose n’ayant pas sa place dans un milieu scolaire. Eviter également les bijoux précieux (boucles d’oreilles, bracelets, …).

Il est vivement souhaité que les enfants n’apportent pas de GSM à l’école.  Dans le cas où certains parents jugeraient  celui-ci indispensable compte tenu du moyen de transport utilisé par l’enfant au quotidien ou pour des raisons pratiques que nous laissons à l’appréciation de chacun, il faut savoir :

- que le GSM ne peut être allumé qu’en dehors de l’école;

- qu’il ne peut se trouver ailleurs que dans le cartable de l’élève durant les cours (Eteint !!!);

- qu’il ne peut absolument pas être utilisé au sein de l’établissement.

L’élève qui ne respecte pas ces règles verra son GSM confisqué et confié à la Direction pour une durée délimitée par cette dernière.

L'enseignant(e) communique aux parents ses remarques via le journal de classe d'où l'importance de le signer chaque jour. La direction contacte les parents, par téléphone ou par écrit, lorsqu'elle le juge nécessaire.

L'élève qui ne respecte pas ces règles de conduite (à l'intérieur ou à l'extérieur de l'école) est appelé à s'expliquer. Cet entretien tient lieu d'avertissement. Si par la suite, l'élève ne tient pas compte des remarques formulées, il sera sanctionné.

Les élèves des classes primaires peuvent être retenus à l'école un jour de la semaine après les heures de cours et dans les cas graves, la sanction peut aller jusqu'à l'exclusion provisoire ou définitive voire le refus d'inscription pour l'année suivante.

2. SANCTIONS

  • Réprimande verbale (direction – enseignant – surveillant).
  • Mise à l’écart avec du travail pendant une récréation.
  • Punition à domicile et avis aux parents (via le journal de classe).
  • La retenue : elle sera signalée et motivée au journal de classe qui sera signé par les parents. L’élève

restera à l’école un jour après les heures de cours et effectuera un travail imposé.

  • Convocation des parents.
  • Exclusion de la classe pendant un ou plusieurs jours.
  • Signification par envoi recommandé de l’exclusion définitive ou du refus d’inscription pour l’année scolaire suivante.

3. ABSENCES ET RETARDS

Les élèves des classes maternelles ne sont pas soumis à l’obligation scolaire (excepté pour les enfants en âge d’obligation scolaire). Cependant une fréquentation scolaire régulière permet d’assurer la continuité et l’ancrage des apprentissages. La prise de bonnes habitudes à cet égard ne pourra être que bénéfique pour chacun et assurera une meilleure préparation à son entrée dans le primaire. Il est demandé aux parents des élèves de primaire et de maternel de respecter les horaires de l’établissement.

En primaire, l’élève arrivant au-delà de 8h30 sera considéré comme en retard et recevra un billet demandant la justification de son retard (à compléter par les parents). Ce billet devra être remis le lendemain au titulaire de classe.

Un nombre trop important de retards non justifiés sera dénoncé à l’inspection. L’arrivée à l’heure est une question de politesse de la part des élèves, mais aussi une marque d’intérêt pour les études de la part des élèves et des parents.

Toute absence doit toujours être justifiée par les parents selon le prescrit légal :

Par un mot (1 ou 2 jours d’absence). La raison exacte de l'absence devra y être clairement libellée.

Ce mot est laissé à l'appréciation de la direction et du service de vérification qui l'accepte ou le refuse.

Par un certificat médical, à partir de 3 jours d’absence (daté du 1er ou 2ème jour d’absence avec signature et cachet du médecin)

Par une attestation d’un service médical ou paramédical, d’une autorité publique ou d’un service de pompes funèbres.

Chaque justificatif doit être remis au plus tard le lendemain du dernier jour d'absence.

Dès qu'un élève atteint 9 demi-jours d'absence injustifiées, la Direction de l’école est tenue de le signaler à la Direction générale de l'enseignement obligatoire qui prendra les dispositions et/ou le sanctions prévues à cet effet. La Direction de l'école convoquera les parents des enfants concernés afin de leur rappeler la législation en vigueur à ce sujet.

Il est vivement conseillé de prévenir la Direction dès le premier ou second jour d’absence et d’en donner le motif ainsi que de venir récupérer les travaux pendant l’absence de l’élève (à la fin des cours).

4. CONTACTS PARENTS-DIRECTION ET PARENTS - ENSEIGNANTS

La Direction est toujours joignable via le 065/82.25.46 ou au 0495/12.47.87 (uniquement de 7h45 à 16h45 ou en cas d'urgence). En cas d’absence, vous pouvez laisser un message sur le répondeur en n’oubliant pas d’indiquer à quel numéro elle peut vous rappeler.
Vous pouvez également avoir recours à l’adresse e-mail suivante : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Si vous souhaitez rencontrer la Direction, il est préférable de fixer préalablement un rendez-vous.

En dehors des réunions fixées dans le courant de l’année scolaire, les parents peuvent rencontrer les enseignants:

- en demandant préalablement un rendez-vous via le journal de classe;

- en s’adressant à la direction qui fera passer le message.

Nous vous serions reconnaissants de ne pas mobiliser les enseignants le matin ou le soir durant leurs surveillances (il y va de la sécurité de vos enfants) ou de les retenir à l’improviste pour un entretien plus long.

Les entrevues personnelles doivent se dérouler dans la classe de l’enseignant et non pas dans les couloirs, sur les paliers de l’école ou dans la cour. 
Ceci afin de préserver un certain niveau de confidentialité et de discrétion à l’égard des enfants qui nous sont confiés.

5. SURVEILLANCES

Les surveillances sont assurées avant, pendant et après l’école par les enseignants et/ou les auxiliaires de l’éducation. Les responsables des surveillances ont autorité sur les élèves. Ceux-ci leur doivent RESPECT ET OBEISSANCE.

Les conflits entre enfants sont fréquents et c’est bien normal puisque c’est à l’école qu’ils apprennent les règles de la vie en société. Il revient aux responsables de la surveillance de gérer ceux-ci. Certains éléments peuvent toutefois leur échapper. En cas de problème sérieux non résolu, il est souhaitable d’en faire part dans un premier temps au titulaire et dans un second temps à la direction qui se chargera de donner la suite qu’il convient au fait signalé.

Il est strictement interdit aux parents d’apostropher un élève de l’école sur la cour ou à la sortie des classes pour régler des disputes survenues à l’école, sous peine de non réinscription de leur enfant l'année scolaire prochaine.

6. ANNIVERSAIRE A L'ECOLE

Privilégier les cakes individuels (ou ceux à couper) ou des biscuits.  Ceux-ci sont faciles à distribuer aux enfants et ne nécessitent pas l’utilisation d’une vaisselle importante.

Les gâteaux à la crème sont à proscrire pour la bonne raison que nous ne disposons pas de grands frigos et qu’ils ne facilitent pas la besogne des enseignants qui doivent les couper (parfois un gâteau de 8 personnes en 24 parts…), les présenter aux élèves (avec assiette et fourchette… pas toujours livrées !) et laver la vaisselle par la suite.

En ce qui concerne les boissons, les jus sont préférés aux sodas.  Il est clair que l’accompagnement des gobelets en plastique est le bienvenu. Merci de réserver le «faste» pour l’anniversaire fêté en famille ou avec les amis, à la maison.

7. RESPECT DE L'ENVIRONNEMENT

- Les enfants ont à coeur de maintenir les locaux, couloirs, toilettes et cours dans un parfait état de propreté et d'ordre. Ils jettent leurs déchets dans les poubelles prévues à cet effet ( nous insistons sur le tri des déchets).

Un tour de rôle (par classe) est organisé pour le ramassage des papiers dans la cour de récréation.

- Les dégâts volontaires au bâtiment, mobilier, matériel didactique mis à disposition sont à charge des parents de l’élève qui les a causés. Il est donc vivement conseillé aux parents de souscrire une assurance intitulée « responsabilité civile ». Le remboursement des dégâts occasionnés par l'élève ne le dispense pas d'une sanction.

8. COUR DE RECREATION

Nous tenons à sensibiliser les enfants à adopter une attitude de jeu sereine et conciliante.

Dans les cours de récréation, seuls les ballons en mousse sont acceptés pour jouer au football ou au basket.

Les cordes à sauter, les élastiques, les cerceaux et les billes (uniquement en prim) sont autorisés.

Les jeux pouvant entraîner des échanges ou des manipulations d'argent (collections de cartes ou autres objets du même genre...) sont strictement interdits à l'école sous peine de confiscation pour une durée délimitée par la direction.

9. NOUVEAUX MOYENS DE COMMUNICATION

L’école rappelle qu’il est strictement interdit, par l’intermédiaire d’un écrit, site internet quelconque ou tout autre moyen de communication (blog, GSM, réseaux sociaux,…):

- de porter atteinte à l'ordre public, aux bonnes mœurs, à la dignité des personnes ou à la sensibilité des élèves les plus jeunes (par exemple, pas de production de site à caractère extrémiste, pornographique);

- de porter atteinte de quelque manière que ce soit aux droits à la réputation, à la vie privée et à l’image de tiers, entre autres, au moyen de propos ou images dénigrantes, diffamatoires, injurieux … ;

- de porter atteinte aux droits de propriété intellectuelle, aux droits d’auteur de quelque personne que ce soit (ex.: interaction de copie ou de téléchargement d’œuvre protégée);

- d’utiliser, sans l’autorisation préalable de l’intéressé ou sans en mentionner la source (son auteur), des informations, données, fichiers, films, photographies, logiciels, ou bases de données qui ne lui appartiennent pas ou qui ne sont libres de droit;

- d'inciter à toute forme de haine, violence, racisme ;

- d’inciter à la discrimination d'une personne ou d'un groupe de personne ;

- de diffuser des informations qui peuvent ternir la réputation de l’école ou être contraire à la morale et aux lois en vigueur ;

- de diffuser des informations fausses ou dangereuses pour la santé ou la vie d’autrui ;

- d’inclure sur son site des adresses renvoyant vers des sites extérieurs qui soient contraires aux lois et èglements ou qui portent atteinte aux droits des tiers ;

- de s’adonner au piratage informatique tel qu’incriminé par l’article 550 ter du Code pénal. 

Toute atteinte dont serait victime soit l’école, soit un des membres de la communauté scolaire sera susceptible d’une sanction disciplinaire (renvoi ou non réinscription) ou d'une plainte, sans préjudice d’autres recours éventuels. 

Avertissement relatif à la protection de la vie privée : les fournisseurs d’accès Internet ont l’obligation de surveiller ce qui se passe sur leur réseau (sites, chat, news, mail…). 
Lorsque les élèves utilisent le réseau pédagogique de l’école, ils sont bien conscients que cette connexion n’est ni personnelle, ni privée et que cette activité est tracée (enregistrée) et susceptible d’être contrôlée.

10. POUX

Dès le retour annoncé de ces petites bêtes, vous recevrez un document vous informant des démarches à suivre pour vous en débarrasser au plus vite.

Si votre enfant est atteint, veuillez nous prévenir sans tarder afin de prendre, avec le Centre de Santé, les dispositions nécessaires et indispensables pour éviter une plus large invasion. En cas de forte invasion et pour limiter la propagation, une éviction de quelques jours peut être annoncée.

11. MEDICAMENTS

- Les membres du personnel ne sont pas autorisés à donner des médicaments tels que antibiotiques et sirops aux enfants en classe excepté s’il y a un document émanant du médecin et sous réserve de l’accord de la direction. Les enfants fiévreux, malades (angines, pharyngites, gastro, …) doivent être gardés à la maison, jusqu’à complète guérison. Pour les enfants connaissant des troubles de santé plus importants et permanents (diabète,

épilepsie, …), une rencontre avec le titulaire de classe est vivement conseillée afin de lui faire part des précautions à prendre.

- Concernant les poux, il est demandé de vérifier régulièrement la chevelure des enfants. L’inspection de la chevelure est effectuée par le centre PSE de Mons mais peut également être effectuée par un enseignant ou la direction. Il est cependant bon de rappeler que les parents sont les premiers acteurs de la prévention et de la lutte contre la pédiculose.

12. OBJETS PERDUS

Tous les objets personnels doivent être marqués au nom de l’enfant (cartables, sacs, vêtements, boîtes à tartines, …). Les objets égarés ne seront pas recherchés par les titulaires de classe. La Direction invite les parents à effectuer régulièrement un petit tour du côté des objets perdus rassemblés sur une table dans la galerie.