Étant donné la conjoncture actuelle, les repas, en-cas et soupes sont actuellement supprimés.